GRANTHON TRAINING CENTRE
 
Chez GRANTHON, nous accordons une importance primordiale au développement des capacités opérationnelles de nos collaborateurs comme de nos futurs collaborateurs. Ainsi, nous formons nous-mêmes nos collaborateurs pour en faire des Conseillers Exécutifs d’Etats.
 
Ce titre original correspond à une perspective professionnelle nouvelle. Il s’agit en effet d’un profil d’expertise nouveau qui confère à son titulaire des compétences extrêmement pointues pour apporter solutions et conseils de très haut niveau à l’Etat et aux administrations publiques.
 
Dès lors, le Conseiller Exécutif d’Etats est un professionnel libéral qui réserve son expertise aux Etats et eux seuls. Il ne s’adresse ni aux entreprises ni aux particuliers. En raison de cette particularité, cette formation ne s’adresse pas à tout le monde.
 
Pour pouvoir être considéré comme candidat potentiel, il faut disposer d’une formation de base relativement robuste en droit, en économie, en finances ou en ingénierie industrielle, et justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans un service de l’Etat, dans une organisation internationale ou régionale ou alors dans une institution financière, un cabinet international ou une entreprise à des fonctions et sur des missions qui sont un lien direct avec des prestations fournies aux Etats. Autant dire que le niveau d’exigence des recrutements est exceptionnel pour ces professionnels.
 
Il convient d’ajouter que le titre de Conseiller Exécutif d’Etats est protégé par une prestation de serment. En effet, à l’issue de sa formation, l’expert doit, avant de pouvoir arborer officiellement le titre de Conseiller Exécutif d’Etats, prêter serment devant la Chambre Professionnelle Internationale des Conseillers Exécutifs d’Etats à Genève.
 
Il s’agit d’une jeune chambre professionnelle qui assure un office semblable à celui d’un ordre professionnel et qui veille au respect de cette nouvelle profession, et à l’observance des bonnes pratiques professionnelles et déontologiques en son sein. La CHAPICEE est accompagnée par la Fédération Internationale des Conseillers Exécutifs d’Etats (FICEE).
 
Les spécialités professionnelles des Conseillers Exécutifs d’Etats sont en progressive diversification. On retrouve ainsi des compétences expertes dans les 10 domaines suivants :
 
 
1/ Conseiller en Diplomatie Economique et Financière
2/ Conseiller Expert en Ingénierie Budgétaire et Fiscale
3/ Conseiller Expert en Ingénierie Industrielle
4/ Conseiller Ingénieur en Politique Fiscale
5/ Conseiller Expert en Répression Financière, Pénalités et Amendes
6/ Conseiller Expert en Ingénierie Administrative et Gestion Publique
7/Conseiller Expert en Fiscalité Industrielle et Environnementale
8/ Conseiller Expert en Partenariats Industriels Publics et Montages Financiers
9/ Conseiller Expert en Ingénierie Douanière
10/ Conseiller Gestionnaire  du Domaine et des Actifs Publics
 
La formation des Conseillers Exécutifs d’Etats dure 12 mois et est sanctionnée par un stage de 4 mois au sein de notre propre cabinet. Cette formation est payante. Cependant, la plupart des lauréats stagiaires que nous sélectionnons pour entrer en formation bénéficient d’une bourse spéciale couvrant au moins la moitié de leurs frais de formation.
 
Cette formation est assurée en distanciel avec des épisodes de regroupements en présentiel sur nos  campus français et suisse.
A l’issue de sa prestation de serment, le Conseiller Exécutif d’Etats est de facto membre de la Fédération Internationale des Conseillers Exécutifs d’Etats qui à ce jour compte une vingtaine de membres.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ARCHIVE DOCUMENTAIRE :
 
Message programmatique du Directeur du Granthon Training Centre
4 octobre 2021 sur Microsoft Teams
 
"Nous allons bientôt commencer notre parcours pédagogique vers l'une des meilleures onctions professionnelles du nouveau siècle.

Comme vous l'avez tous perçu, être Conseiller Exécutif d'Etats est un challenge professionnel de premier ordre. Ériger une telle corporation relève d'une véritable gageure étant donné la prédation des grandes professions libérales qui ne se fixent généralement que peu de frontières opérationnelles.

Il reste que se consacrer à la fortune financière des États n'est pas donné à tous. Or tous les États en demandent.

Les experts connus de la finance d'Etat sont d'abord des fonctionnaires dont la mission est généralement de gérer l'existant et de suivre l'allocation des ressources sur décisions plus ou moins politiques.

Il y a ensuite les banquiers qui comme tout le monde le sait, ont d'abord pour ambition de faire fructifier leurs concours financiers et qui sont tout simplement des générateurs de dette publique comme privée.

Il a aussi les investisseurs et les marchés financiers à qui les États s'adressent en faisant valoir leurs garanties traditionnelles. Mais les engagements pris avec ces acteurs sont également générateurs d'endettement.

Dès lors et jusqu'à inscription en faux, le Conseiller Exécutif d'Etats est le tout premier professionnel libéral qui œuvre en vue d'accroître, à travers des réformes sectorielles, le périmètre de la collecte des ressources financières pouvant alimenter les caisses du Trésor Public de n'importe quel État.

L'engagement dual de ne pas générer de dette publique et de ne pas recourir à la garantie de l'Etat constitue la pierre angulaire de l'attractivité de cette profession.

Par ailleurs le principe d'autonomie professionnelle nous est cher. C'est la raison pour laquelle il a été jugé opportun d'organiser la profession autour d'une mécanique institutionnelle forte et indépendante.

La robustesse de la formation et surtout la prestation de serment devant un ordre professionnel (la CHAPICEE) et l'observance de pratiques et usages consignés dans un Code de déontologie consolident ces ambitions.

Pour parfaire le tableau, le Cabinet GRANTHON LEEMANN & STONEYARD SAS qui a la particularité d'être le tout premier Cabinet de Conseillers Exécutifs d'Etats apporte aux Conseiilers Stagiaires que vous allez être pendant 16 mois un pont d'or solide pour se projeter dans un nouveau challenge professionnel qui, bien que particulièrement exigeant, est plutôt très gratifiant.

Le temps de la sédimentation du marché viendra et assurément, d'autres cabinets verront le jour et GRANTHON pourra conserver l'emblématique figure du Big First One.

Je peux comprendre que vous ne mesuriez pas encore la voilure du défi et de l'opportunité que cette initiative originale nous ouvre. Mais je suis certain que l'appétit croîtra pendant le repas.

Une fois de plus, Welcome on board.

Pour info, le recrutement de la Seconde Cohorte 2022 est quasiment clôturé. J'ai constitué deux classes de 20 stagiaires au lieu de 25 comme initialement envisagé. Sous ce rapport, GRANTHON atteindra les 200 collaborateurs en moins de 5 ans. C'est un objectif louable et réaliste...

Informations :
Je vous ai individuellement demandé de me fournir vos biographies. Mais sur une Cohorte de 12 "Happy Few", seuls 7 m'ont transmis leur biographie à ce jour.

J'encourage les retardataires à s'y mettre dans les prochains jours.

Samedi, je clôturerai la liste de la Première Cohorte, et seuls ceux qui m'auront transmis leur biographie pourront recevoir le dossier d'inscription et ainsi pouvoir suivre le cursus.

La formation débutera après la mi-octobre par une Conférence Inaugurale sur le thème : "Ce qu'un Conseiller Exécutif d'Etats n'est pas".

La présence de tous à la Conférence Inaugurale est impérative. Les absents seront mis en ballottage. Ce qui signifie qu'une seconde absence conduira à les décrocher de la Cohorte.

Cette Conférence Inaugurale sera suivie par un premier Séminaire Technique sur "Comprendre et pratiquer l'ingénierie financière d'Etat".

Dans le cadre de ce séminaire, des rappels pédagogiques auront lieu sur les Finances publiques, sur la Macroéconomie, sur le droit fiscal et la politique fiscale, sur l'organisation douanière, sur le financement du budget de l'Etat et sur la dette publique.

Le second Séminaire Technique portera sur Les enjeux de la coopération économique internationale et les mécanismes de l'aide publique au développement.

Le troisième Séminaire Technique quant à lui portera sur l'analyse du lien entre Pression Fiscale, Dette Publique et Développement Industriel.

Le quatrième Séminaire Technique portera sur La gestion budgétaire en contexte de sous-developpement.

Le cinquième Séminaire Technique portera sur Les Techniques de mesure des capacités financières d'un État et l'étude de son dossier économique et financier.

Ces premiers Séminaires Techniques seront clôturés par les Ateliers Opérationnels suivants :
1/ La fabrique des niches budgétaires et des monopoles fiscaux
2/ L'interlocution gouvernementale dans la diplomatie financière
3/ La pratique de la Convention d'assistance financière
4/ Les mission du CoExEt sur le terrain
5/ Le cycle professionnel du CoExEt

Les Séminaires de Spécialité seront ensuite ouverts pour permettre à chaque Conseiller stagiaire de développer sa propre spécialité opérationnelle.

Bonne préparation à tous !

Sylvestre PIAM
Directeur
GRANTHON TRAINING CENTRE