GRANTHON LEEMANN & STONEYARD assure une interlocution à très haut niveau avec les pays cibles de sa prospection.
 
Une fois les discussions ouvertes avec le gouvernement d'un pays, nous définissons prioritairement la voilure des difficultés financières du pays ainsi que le périmètre de son potentiel de mobilisation des ressources financières. 
Ces deux éléments permettent à nos Conseillers Exécutifs d'Etats de déterminer l'importance de l'enveloppe financière qiue nous pouvons nous engager à collecter à travers nos MTRSGF (Mesures Techniques de Réforme Sectorielle Génératrices de Fonds).
 
Nous invitons alors l'Etat à institutionnaliser l'interlocution avec nos équipes à travers la création de l'organisme qui sera notre binôme stratégique dans le pays. Il s'agit du PROGRAMME NATIONAL DE MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIERES. 
 
Le gouvernement constitue cette institution et nomme à sa tête une personnalité qui dispose d'une compétence avérée en matière de management des fonds publics et qui se prévaut d'un niveau d'expérience professionnelle soutenu pour ce type de fonctions.
 
L'Office est l'interlocuteur privilégié de GRANTHON dans le pays. Il assure la coordination des mesures d'exécution de la convention d'assistance financière entre notre cabinet et le gouvernement client.
 
L'Office valide les recettes dégagées dans le pays grâce à nos MTRSGF et supervise leur administration par le Tiers de Confiance.
 
Il supervise enfin les décaissements correspondant au règlement des honoraires et commissions de GRANTHON, et notamment les Stream Royalties qui lui sont dus aux termes de la convention d'assistance financière.
 
L'Office peut ensuite inspirer des redéploiements de fonds sur des projets proposés par GRANTHON et approuvés par les autorités gouvernementales en vue de mieux allouer les ressources mobilisées dans le pays.