kevin-lang-J8OYBGwPMt4-unsplash
 
 
PARTENARIAT GRANTHON
 
LA CONVENTION D'ASSISTANCE FINANCIERE
CityFromTop01
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LA CONVENTION D’ASSISTANCE FINANCIERE
 
Le plus important dans les discussions que nous engageons avec nos pays-cibles est d’établir une relation de confiance.
 
En effet, contrairement aux autres cabinets qui proposent leurs prestations aux Etats, GRANTHON apporte des solutions financières concrètes et non génératrices d’endettement ni en interne, ni en international.
 
C’est cette originalité qui fait la marque unique de notre Cabinet. Il est donc impérieux que nous puissions fixer avec les Gouvernements futurs clients un cadre juridique propice.
 
Il s’agit d’une Convention d’Assistance Financière qui permette non seulement de fixer un accord sur l’enveloppe globale à mobiliser à travers nos solutions, mais aussi les droits et devoirs de chacune des parties dans cette entreprise aux enjeux exceptionnels.
 
La Convention d’Assistance Financière est signée entre l’Etat et le Cabinet GRANTHON. Généralement, nous fournissons le projet de Convention au Gouvernement qui l’étudie et au besoin l’amende.
 
Cette signature est précédée par l’envoi au Chef du Gouvernement d’une Offre d’Assistance Financière.  Cette Offre porte sur la mobilisation dans le pays d’une enveloppe financière qui peut aller de quelques dizaines de millions de dollars annuels pour des pays ayant moins de 15 millions d’habitants à plusieurs centaines de millions de dollars annuels pour les pays beaucoup plus importants économiquement et démographiquement.
 
Ainsi par exemple, une Offre d’Assistance Financière adressée à un pays de 20 millions d’habitants peut porter sur une mobilisation financière pouvant atteindre 100 millions de dollars par an sur une combinaison de 3 ou 4 solutions techniques de réformes.
 
Etant donné que la Convention d’Assistance est signée pour 10 ans renouvelables, on parlera donc d’une Offre globale de USD 1 000 000 000.